STOP HUILE DE PALME

RÉFÉRENDUM CONTRE L'ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE AVEC L'INDONÉSIE
SOUTENEZ LA CAMPAGNE EN FAISANT UN DON

Le Parlement a approuvé l’accord de libre-échange avec l’Indonésie le 20 décembre 2019. Et ce, malgré le fait que la déforestation massive et la menace des feux, le travail des enfants et le travail forcé, l’utilisation de pesticides toxiques et le déplacement de milliers de petit*e*s agriculteurs*trices et de populations autochtones sont la règle en Indonésie.

Nous nous opposons donc à un accord de libre-échange avec l’Indonésie, qui nous est vendu comme étant durable. Le terme durabilité signifie pour nous que la sécurité sociale et des conditions de travail équitables doivent être garanties, que l’environnement et surtout la forêt tropicale doivent être protégés et que le sol et les gens doivent être pris en considération.

L’accord de libre-échange n’est pas convaincant. C’est pourquoi nous disons non et montrons aux gouvernements indonésien et suisse : pas avec nous !

Nous osons l’impossible et lançons le premier référendum contre un accord de libre-échange en Suisse. Soutenez-nous maintenant en faisant un don !

Aidez-nous ! Merci beaucoup.

Pourquoi nous lançons le référendum ?

1

L’huile de palme est cultivée dans des monocultures, avec le recours à des pesticides toxiques, au travail des enfants et au travail forcé, ceci dans des des conditions de travail misérables. D’immenses zones de forêt tropicale offrant une riche biodiversité sont irrémédiablement détruites. Les petits exploitants et les populations autochtones sont chassés de leurs terres. Il n’y a pas d’huile de palme durable.

2

L’huile de palme est présente dans un produit sur deux. Produite à très bas prix, l’importation entraîne une concurrence déloyale avec nos huiles végétales indigènes. La demande mondiale continue d’alimenter la consommation.

3

Alors qu’en Suisse, nous fixons des normes élevées en matière de protection de l’environnement, de bien-être des animaux et de biodiversité, les conditions en Indonésie sont en totale contradiction avec nos exigences.

4

Le commerce mondial a entraîné la destruction de l’environnement. Compte tenu de la crise climatique, le transport de marchandises doit être limité. Dans la plupart des pays, le libre-échange n’a augmenté ni la prospérité ni la qualité de vie et ne sert que les intérêts économiques des multinationales.

5

Comme dans tous les accords de libre-échange, il manque des mécanismes de contrôle efficaces, de sanctions contraignantes. Les violations des droits de l’homme et du travail, de la protection du climat et de l’environnement ne sont pas l’exception, mais la règle. La durabilité mise en avant des accords est donc réduite à néant.

6

Très bientôt, nous devrons également débattre des accords de libre-échange avec le Mercosur (regroupement d’États sud-américains) et la Malaisie. Il est juste et stratégiquement important de soutenir le référendum maintenant. Ce faisant, nous envoyons un signal pour un commerce mondial juste et équitable !

 Nous n’avons pas de temps à perdre !

Organisations de soutien

Nous sommes une alliance issue de la société civile et d’agriculteurs, initiée par le vigneron bio genevois Willy Cretegny. Le référendum est soutenu par les organisations suivantes :

NOUVELLES

UN PROTECTIONNISME SOURNOIS

UN PROTECTIONNISME SOURNOIS

Willy Cretegny, vigneron et initiateur du référendum «Stop huile de palme».Réponse à la prise de...

FACEBOOK

5 months ago

Stop Huile De Palme

Dépôt de signatures du premier référendum contre un accord de libre-échange ! #stophuiledepalme ... See MoreSee Less

View on Facebook

5 months ago

Stop Huile De Palme

« Aujourd’hui est un jour très important pour l’agriculture, pour l’artisanat et pour l’économie locale en général. C’est un grand jour, car nous déposons le premier référendum contre un accord de libre-échange. » - Willy Cretegny, vigneron bio et initiateur du référendum

Le référendum contre l'accord de libre-échange avec l'Indonésie a été officiellement lancé le 27 janvier 2020 et près de 50 organisations le soutiennent aujourd'hui. Les signatures seront remises à la Chancellerie fédérale à Berne ce lundi 22 juin 2020 à 11 heures.

Les dernières semaines ont montré que l'Indonésie n'est pas disposée à mettre en œuvre des normes écologiques et sociales pour empêcher la destruction des forêts primaires riches en espèces. Chaque année, environ un million d'hectares sont défrichés pour la monoculture de l'huile de palme, entre autres.

Ce désert "vert" s'étend déjà sur près de 17 millions d'hectares, soit quatre fois la superficie de la Suisse et près de 10 % de l'Indonésie. Le douteux accord de libre-échange de l'AELE n'apporte guère d'avantages significatifs à l'économie locale d'exportation. La Suisse ferait bien d'œuvrer plutôt pour un commerce véritablement équitable et durable qui renforce les droits humains et du travail, protège le climat et la biodiversité et accorde des terres et de la dignité aux petits agriculteurs et aux peuples indigènes.

Un immense merci à toutes les personnes qui ont soutenues de près ou de loin la récolte de signatures ! Continuez à nous suivre pour être informé de la suite du processus.
... See MoreSee Less

View on Facebook

6 months ago

Stop Huile De Palme

⚠️⚠️⚠️ PLUS QUE QUELQUES JOURS POUR SIGNER LE REFERENDUM ---> bit.ly/3dpv2vC

Kathrin Hartmann, auteure du livre "le mensonge vert" et spécialiste des questions liées au greenwashing, s'est rendue plusieurs fois sur place pour enquêter. Ses conclusions sont claires : il n'y a pas d'huile de palme durable ! Contrairement à ce que souhaiterait nous faire croire le Conseil fédéral.

Téléchargez la feuille de signatures ici et renvoyez-la avant le 8 juin : bit.ly/3dpv2vC

Merci d'avance, on compte sur vous🙏
... See MoreSee Less

View on Facebook

TWITTER

Non à l'huile de palme ✋! Les délégué-e-s des VERTS décident de soutenir la campagne contre l'huile de palme @stophuiledepalm. Ils rejettent l'accord commercial avec l'Indonésie. #VertsAD

[COMMUNIQUÉ DE PRESSE]
En raison de la pandémie de la Covid-19, la collecte de signatures a été suspendue. Avec actuellement 56 500 signatures, nous sommes proches de notre objectif et nous voulons récolter encore 3 000 signatures supplémentaires d'ici le 8 juin 2020

Le #coronavirus menace la collecte de signatures - Est-ce que la validation dans les communes est assurée ? Nous demandons un nouvel examen de la situation par le Conseil fédéral et attendons un ajustement du délai en raison de la situation - CP➡️ http://bit.ly/38GeGLX

Le libre-échange avec l’Indonésie nuit au climat, à la biodiversité et aux paysans d’ici et de là-bas.
Un référendum s’impose!

https://blogs.letemps.ch/alberto-mocchi/2020/02/22/libre-echange-avec-lindonesie-un-referendum-necessaire/

Nous disons NON à un accord de libre-échange destructeur pour l'environnement et contre l'intérêt des 99% ! Article de @BertilM, secrétaire international, à ce sujet : https://bit.ly/3bnIr6R

Lancement de notre #crowdfunding Aidez-nous à faire aboutir ce #referendum en partageant un max le lien: http://bit.ly/2S4XFGh Merci🍀 #StopHuileDePalme #chvote #wemakeit

Load More...

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

Vous souhaitez en savoir plus sur le référendum ? Alors, inscrivez-vous à la newsletter dès maintenant :

PARTICIPER

Merci pour l’intérêt que tu portes au référendum Stop Huile de Palme. Remplis le formulaire ci-dessous et nous te contacterons.

FAIRE UN DON

La collecte de signatures pour le référendum contre l’accord de libre-échange avec l’Indonésie est financée par les dons des citoyens*ennes. Merci beaucoup pour votre soutien !

Banque Raiffeisen Broye Vully Lacs
1564 Domdidier
IBAN: CH51 8080 8001 7187 4383 5

Motif du versement: Stop huile de palme

Uniterre
Av. du Grammont 9
1007 Lausanne